2018
Projets communautaires et logements sociaux

Quel défi a été la source d’inspiration de votre projet ?

« Mon lien personnel avec l’association Asprodes Plena inclusión Castilla y León s’appelle Tamara, c’est ma fille et elle est porteuse d’un handicap », explique le porte-parole de l’association dans le film que vous pouvez visionner ici. Cette association sans but lucratif a été créée en 1964 à l’initiative de familles qui, comme celle de Tamara, étaient désireuses de promouvoir l’égalité des chances et d’améliorer la qualité de vie des personnes présentant des troubles de l’apprentissage, ainsi que de leurs familles.

En s’appuyant sur des ressources et des services variés, et grâce à l’appui de quelque 600 collaborateurs (dont un tiers avec un handicap), Asprodes aide ces personnes à développer des projets personnels de la manière la plus autonome possible afin qu’elles puissent profiter pleinement de la vie, et ce, quelles que soient leurs capacités.

Asprodes soutient plus d’un millier de personnes avec un handicap et leurs familles, principalement à Salamanque et dans la province environnante. Elle a pour objectif de couvrir toutes les étapes de la vie d’une personne, de l’éducation de base jusqu’à la retraite en passant par des parcours de formation vers l’emploi pour adultes, y compris les loisirs et les activités sportives. L’association compte plusieurs centres de jour, une école pour enfants à besoins spécifiques, un centre pour l’emploi, des logements adaptés et un certain nombre de maisons.

De quelle manière innovante vous êtes-vous attaqué à ce problème ?

Chez Asprodes, nous sommes convaincus du fait que l’emploi est la meilleure façon d’inclure véritablement toutes les personnes dans la société. Il y a quelques années encore, l’équipe commerciale de l’association se concentrait sur la fourniture de services dans les domaines de la restauration, du jardinage, du nettoyage de locaux et de vêtements. Aujourd’hui, des secteurs plus innovants, comme le tourisme, se sont ajoutés à ces secteurs traditionnels, ce qui a permis de créer des emplois pour des personnes présentant différents types de handicap. L’association gère elle-même des lieux d’hébergement rural, entièrement accessibles aux personnes avec un handicap, à Béjar et Miranda del Castañar. Des soins personnels pour personnes avec un handicap sont également proposés.

La pépinière El Arca constitue un autre exemple de l’approche innovante de l’association. Outre le fait que sa production est entièrement biologique et qu’elle a mis en place un système de récupération des eaux de pluie et de l’eau utilisée pour l’irrigation, elle dispose d’un centre de compostage capable de traiter 2.800 tonnes de matières végétales. Tous les déchets provenant de la taille, ainsi que les déchets organiques de la pépinière, des communautés avoisinantes et des zones résidentielles de Salamanque sont traités à l’usine de compostage.

Asprodes intègre l’innovation dans sa formation à l’emploi dans un large éventail de secteurs, ainsi que dans ses centres et lieux de résidence. Les technologies les plus récentes en matière de domotique sont, par exemple, utilisées dans l’un de ses centres résidentiels accueillant des personnes atteintes de sclérose en plaques : ces technologies leur permettent d’ouvrir et de fermer les stores, ou d’allumer et d’éteindre la télévision, grâce aux mouvements oculaires.

Quel a été l’impact de la Banque Triodos sur votre organisation ?

Le premier impact de la Banque Triodos sur Asprodes est son soutien financier, qui permet à l’association de gérer la totalité des places agréées par les autorités dans ses centres. Le financement le plus récent de la banque a permis, en outre, la construction de deux nouvelles résidences pour personnes avec un handicap à Salamanque et à Ciudad Rodrigo.

Dans le même temps, la Banque Triodos finance la coopérative Salarca, mise sur pied par Asprodes. Ce soutien a permis la création et l’exploitation d’Atair, un centre de tourisme rural adapté, implanté dans la magnifique zone naturelle de Béjar. Altair dispose de sept bungalows de vacances et d’un restaurant pouvant accueillir 48 convives. C’est également un centre agréé pour la formation en gestion hôtelière et en tourisme. Il propose des services tels que la restauration et l’entretien des paysages, le jardinage biologique, la préservation de la biodiversité, l’intendance des terres et la gestion des forêts.

L’impact de la Banque Triodos sur Asprodes ne se limite toutefois pas au financement de ses activités. En 2017, l’association a été sélectionnée comme finaliste des Triodos Enterprise Awards, ce qui a entraîné la réalisation de la vidéo que vous pouvez voir ici et nous a également donné une belle exposition médiatique et sur les réseaux sociaux.

Enfin, le potager bio d’Asprodes, qui favorise l’inclusion de personnes avec un handicap dans la société et sur le marché de l’emploi, a collaboré avec le projet annuel « Ces jardins qui transforment » (Huertos que transforman) de la Fondation Triodos. L’association a également été choisie comme membre du jury, dans la catégorie « agriculture sociale », pour l’attribution des prix nationaux décernés par la fondation à des potagers bio à vocation éducative (Huertos Educativos Ecológicos).

Quel impact votre organisation a-t-elle eu sur votre secteur d’activité ?

Les activités d’Asprodes sont multisectorielles car elles visent l’inclusion d’un large éventail de personnes dans des domaines professionnels très variés. L’association est aujourd’hui considérée comme une référence au sein du secteur social, ce qui lui a valu une reconnaissance publique et l’attribution de nombreux prix, tels que la meilleure initiative commerciale de Salamanque en 2008, la meilleure pratique en matière de développement rural et de handicap de la région de Castille-et-Léon en 2011, ainsi que le Prix cermi.es de la meilleure pratique en matière de coopération fondée sur le partenariat en 2017.

Quel a été l’impact de votre organisation sur la collectivité ?

L’ensemble des projets et services développés par Asprodes à Salamanque promeuvent l’égalité des chances, quelles que soient les capacités de chaque personne.

« Nous soutenons une politique cohérente et efficace en matière d’éducation, d’accompagnement et d’intégration sur le marché du travail via des emplois protégés », explique le représentant d’Asprodes. Les projets d’hébergement rural de l’association à Béjar et Miranda del Castañar, tout comme le centre de compostage et les nombreux services proposés (restauration, jardinage, nettoyage, lavage, services environnementaux, sociaux et en matière de soins), favorisent l’égalité des chances et l’intégration socio-professionnelle des personnes, quelles que soient leurs capacités.

L’association gère huit centres de jour, six maisons, 44 appartements, 12 centres de formation, une école et un centre de travail adapté dans la province de Salamanque. L’an dernier, elle a proposé 385 services dans le domaine des loisirs, 60 services favorisant une vie autonome, 34 services visant la promotion de l’autonomie personnelle, 20 programmes de répit et 105 parcours de formation, pour ne citer que quelques-uns des projets sur lesquels l’association travaille.

Comment la Banque Triodos partage-t-elle votre vision ?

La Banque Triodos et Asprodes partagent un engagement en faveur de l’intégration sociale et professionnelle des personnes ayant des capacités différentes. Cela comprend le soutien aux familles, la création d’emplois de qualité et la redynamisation du milieu rural au travers d’initiatives d’économie sociale.

Les projets et initiatives de l’association incluent également deux autres domaines de financement privilégiés de la Banque Triodos : l’environnement et la culture. Sur le plan environnemental, nous avons le centre de jardinage et les pépinières, qui mettent en œuvre des pratiques agricoles biologiques et des mesures d’efficacité énergétique. Il y a, par ailleurs, un soutien au secteur culturel par le biais de nos centres de tourisme rural, qui favorisent la formation de personnes avec un handicap, la création d’emplois durables et la qualité de vie des personnes vivant en milieu rural.