Énergie et climat

900.000

Dans les secteurs de
l’énergie et du climat, Triodos
Investment Management a
permis une réduction des
émissions de CO2 de plus
de 900.000 de tonnes grâce à
la production de 810 MW
provenant d’énergies
renouvelables.

Il est primordial de réduire la demande énergétique, d’utiliser l’énergie aussi efficacement que possible et d’investir massivement dans les systèmes d’énergie renouvelable afin d’assurer le glissement d’une économie carbone vers une économie plus durable. Triodos Investment Management affiche plus de vingt-cinq années d’expérience en matière d’investissements dans le secteur des énergies renouvelables, ce qui en fait le partenaire privilégié de nombreux investisseurs et entrepreneurs actifs dans ce secteur.

Les actifs sous gestion dans le secteur « Énergie et climat » s’élevaient à 847 millions d’euros à la fin 2016 (880 millions d’euros en 2015).1 Cette diminution s’explique par le fait que Triodos Renewables plc est devenue une société indépendante de la Banque Triodos et n’est donc plus gérée par Triodos Investment Management depuis mars 2016. Ayant enregistré d’excellentes performances tant en termes de production d’électricité durable qu’au niveau de ses résultats et de sa capacité à attirer un grand nombre d’investisseurs, Triodos Renewables avait atteint une taille suffisante pour devenir une société totalement indépendante. Cette indépendance lui offre une plus grande flexibilité et une meilleure agilité pour saisir les opportunités qui se présentent sur le marché de l’énergie durable. Ceci n’aurait pas été possible, avec une telle ampleur, si la société avait continué à faire partie intégrante d’une institution financière régulée. Triodos Renewables opère désormais sous le nom de Thrive Renewables.

Le portefeuille d’actions et de crédits de Triodos Renewables Europe Fund et de Triodos Groenfonds dans le secteur de l’énergie renouvelable totalisait 92 projets, 84 d’entre eux ayant une capacité de production d’énergie durable d’approximativement 810 MW. Au total, ces projets ont permis d’éviter plus de 0,9 million de tonnes d’émissions de CO2 en 2016, soit l’équivalent de la consommation électrique de 550.000 ménages européens. Ils comprennent 51 projets éoliens, 26 projets photovoltaïques, 1 projet lié à la biomasse, 7 projets de stockage chaud/froid et 1 projet hydroélectrique, auxquels s’ajoutent 6 projets en cours de construction.

1 Ce chiffre englobe les investissements opérés par Triodos Groenfonds dans le secteur de l’agriculture biologique. Étant donné que ce fonds est géré à partir de cette ligne d’activité, ce chiffre est inclus dans le présent rapport.

Capitalisant sur la croissance significative de ses actifs sous gestion en 2016, le Triodos Groenfonds a accru l’impact positif qu’il génère dans le cadre de la transition vers une société plus durable en investissant dans certains projets de premier plan. L’un de ces projets est Wind farm Bouwdokken, un parc éolien construit sur l’ancienne île de Neeltje Jans en Zélande (Pays-Bas), qui fait aujourd’hui partie d’une digue de protection. Sa capacité de production annuelle d’électricité sera de 130 kWh, correspondant aux besoins de plus de 42.000 ménages et induisant une réduction des émissions de CO2 de 87.000 tonnes. La présence du parc éolien a également contribué à l’installation de sentiers de promenade et au lancement d’autres projets environnementaux sur le site de Neeltje Jans.

Le Triodos Renewables Europe Fund a investi, de concert avec le fournisseur néerlandais d’énergie renouvelable SolarAccess, dans l’installation de panneaux solaires en toiture pour le compte du groupe brassicole Heineken. Cette opération fait suite à un premier investissement en 2015 pour l’installation de panneaux solaires sur les toits des centres de distribution d’Heineken aux Pays-Bas. Ce projet conjoint ajoute 2,3 MWp de capacité de production d’énergie solaire sur la toiture de la brasserie de Massafra, en Italie. L’installation de 8.800 panneaux additionnels portera la capacité totale installée à 3,3 MWp, ce qui en fait le projet solaire le plus important au monde dans le secteur brassicole. L’électricité produite sera utilisée par la brasserie – le volume produit grâce au climat ensoleillé du sud de l’Italie correspondant aux besoins annuels de 1.850 ménages italiens. La réduction des émissions de CO2 est de 1.722 tonnes.