ONG

La Banque Triodos fait partie de plusieurs plateformes et associations locales, régionales et internationales regroupant un panel diversifié d’organisations, telles que la Global Alliance for Banking on Values (GABV), le Global Impact Investing Network (GIIN), B Corporation, l’Initiative financière du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (UNEP FI), le United Kingdom Social Investment Forum (UKSIF) et bien d’autres encore.

La Banque Triodos collabore, au niveau de ses produits et de ses fonds, avec diverses ONG, dont Amnesty International dans plusieurs pays, HIVOS aux Pays-Bas, ou encore Soil Association et Friends of the Earth au Royaume-Uni. Elle travaille également avec des ONG via ses propres fondations, entre autres la Fundación Triodos en Espagne.

La Banque Triodos s’investit également dans des discussions et des présentations ciblées avec ses parties prenantes, en rapport avec sa mission et ses valeurs. Ainsi, les fonds d’investissement socialement responsable (ISR) de Triodos travaillent main dans la main avec certaines ONG afin d’aider à fixer des normes de durabilité dans différents secteurs.

L’éducation financière constitue un thème annuel des échanges avec les parties prenantes de la Banque Triodos. En 2016, des collaborateurs de la banque se sont à nouveau rendus dans des établissements scolaires durant la « Semaine de l’Argent » organisée aux Pays-Bas. Le magazine électronique de la Banque Triodos en Espagne (« La Revista Triodos ») a développé une nouvelle section (« Repensar el dinero ») en vue de promouvoir l’éducation financière : elle comporte des articles et des interviews en vidéo d’éminents experts économiques, interrogés sur le thème « Qu’est-ce que l’argent ? ». Leur objectif est de nourrir une vision critique et approfondie au sujet de l’argent, de la consommation et de l’économie parmi nos clients et au sein de la société. En Allemagne, la Banque Triodos et trois autres banques durables ont organisé la « Semaine de la Finance équitable » à Francfort, proposant au public des exposés, des débats et des ateliers. Enfin, la Fondation Triodos et d’autres acteurs ont mis sur pied, à l’Université Polytechnique de Madrid, une conférence au sujet des « jardins éducatifs et partagés » : plus de 150 personnes du monde académique y ont participé. Cet événement a débuté par une table ronde réunissant des personnalités des écoles et universités espagnoles ainsi que du conseil municipal de Madrid, qui ont échangé leurs points de vue face au public. Une cérémonie de remise de prix des meilleurs jardins biologiques en milieu scolaire s’est tenue dans la foulée. Des activités pour les enfants étaient prévues simultanément.