Triodos Investment Management

3,1 milliards d’euros

En 2015, le total des actifs
sous gestion auprès de
Triodos Investment
Management a augmenté
19%, les faisant passer
à 3,1 milliards d’euros. En
2014, la croissance avait
été de 6%.

  • Filiale à 100% de la Banque Triodos.
  • Leader mondial de l’investissement d’impact
  • Totalise 3,1 milliards d'euros d’actifs sous gestion
  • Gère 18 fonds
  • Est active dans différents secteurs durables, allant de la microfinance aux arts et à la culture

Introduction

Triodos Investment Management est un leader mondialement reconnu de l’investissement d’impact qui comprend Triodos Investment Management BV et Triodos Investment and Advisory Services BV, toutes deux filiales à 100% de Triodos Bank NV. Triodos Investment and Advisory Services BV a été constituée en juillet 2014, suite à la mise en œuvre de la directive sur les gestionnaires de fonds d’investissement alternatifs (directive AIFM).

Triodos Investment Management gère des investissements directs dans un large éventail de secteurs parmi lesquels l’énergie et le climat, la finance inclusive, le commerce équitable, l’agriculture biologique, les entreprises actives dans l’alimentation biologique et le mode de vie durable, les arts et la culture, l’immobilier durable et les sociétés cotées en Bourse réalisant des performances environnementales, sociales et de gouvernance supérieures à la moyenne.

Triodos Investment Management gère 18 fonds. Ceux-ci investissent en Europe et dans les marchés émergents dans un large éventail de profils risque/rendement et instruments financiers. L’ensemble de ses actifs sous gestion a progressé de 19% en 2015 (contre 6% en 2014), pour atteindre 3,1 milliards d'euros.

Les investisseurs tant privés que professionnels peuvent investir dans ces fonds. Les fonds d’investissement pour investisseurs privés sont distribués par plusieurs banques, dont la majorité des succursales de la Banque Triodos. Triodos Investment Management entretient aussi des relations directes avec les investisseurs professionnels et institutionnels.

Impact – obtenir plus que de simples résultats financiers

La mission de Triodos Investment Management est d'utiliser l'argent qui lui est confié pour induire un changement positif. Son objectif, en tant qu'investisseur, consiste plus spécifiquement à servir de catalyseur dans la transition vers une économie qui privilégie l'humain et la planète, conformément à la vision et la mission de la Banque Triodos.

Au vu, notamment, de sa propre croissance constante, Triodos Investment Management continue d’observer, dans le chef des investisseurs, une demande croissante d’investissements crédibles générant un impact réel et pas uniquement des résultats financiers. En 2015, elle a poursuivi ses efforts en vue de développer sa base d’investisseurs parmi les investisseurs institutionnels de taille moyenne, les banques privées, les ‘family offices’ et les particuliers fortunés.

Triodos Investment Management est constamment à la recherche de solutions financières répondant aux défis sociaux et environnementaux. Elle a pour cela mis au point un nouveau fonds d’investissement, le Triodos Multi Impact Fund, lancé en décembre 2015. Ce ‘fonds de fonds’ apporte une réponse à une importante demande des investisseurs néerlandais, en leur donnant la possibilité de faire travailler leur argent dans plusieurs secteurs qui revêtent tous une importance clé dans la transition vers un monde plus équitable et durable.

La Banque Triodos et Triodos Investment Management ont plus de 20 années d’expérience dans les produits d'investissement qui induisent un changement social et économique durable. Triodos Investment Management est ainsi devenue un pionnier mondialement reconnu de l’investissement d’impact.

Réalisations en 2015 :

  • contribuer à une réduction de plus de 0,9 million de tonnes de CO2, ce qui équivaut à la consommation électrique de 490.000 ménages européens, grâce à 740 MW de capacité d’énergie propre installée ;
  • 104.305 petits fermiers de 16 pays du monde entier ont été payés directement lors de la livraison de leur récolte par le biais de facilités de financement du commerce, et ont commercialisé, sur les marchés internationaux, 11 produits biologiques et issus du commerce équitable ;
  • les terres gérées de manière biologique dans les fermes financées par Triodos Investment Management ont réussi à produire l’équivalent de 6,2 millions de repas, soit suffisamment de nourriture pour offrir un régime alimentaire durable à environ 5.700 personnes. Au total, ce sont environ 7.700 hectares de terres agricoles biologiques qui ont été financées en Europe ;
  • la gestion de 98 millions d'euros d’actifs dans des initiatives artistiques et culturelles - des projets qui ont attiré 2,9 millions de visiteurs et fourni des installations à un prix abordable à environ 2.800 artistes, participants et organisations culturelles ;
  • un accroissement de la qualité et du caractère durable de l’environnement bâti grâce à la gestion d’un portefeuille de bâtiments durables représentant plus de 82.000 m2 de bureaux et autres espaces commerciaux, qui émettent près de 40% de CO2 en moins que la moyenne des bâtiments ;
  • une augmentation de volume des fonds de finance inclusive, à 715 millions d'euros. Ces fonds financent 100 institutions de finance inclusive émergentes et bien établies en Amérique latine, Asie et Afrique. Ces institutions accordent des prêts à 15,5 millions de personnes à faibles revenus. Environ 10,2 millions de personnes à faibles revenus ont recours aux services d’épargne proposés par ces institutions.

Dialogue avec des entreprises cotées en Bourse

Triodos Investment Management donne la possibilité aux personnes et aux institutions d’investir dans des sociétés cotées en Bourse qui répondent aux critères environnementaux, sociaux et de gouvernance les plus stricts de la Banque Triodos.

Les investisseurs participent, par le biais de ces fonds d’investissement socialement responsables (fonds SICAV I), à un mouvement qui vise à faire adopter des pratiques plus durables par certaines des plus grandes sociétés au monde. Pour ce faire, Triodos Investment Management a noué plus de 650 contacts avec 280 entreprises en 2015.

À la fin 2015, les fonds ISR géraient 1.283 millions d'euros d’actifs dédiés à des entreprises cotées en Bourse, ‘best in class’ et pionnières, ainsi que des obligations d’États et d’entreprises européens.

Performance des fonds

Les actifs totaux sous gestion de Triodos Investment Management ont augmenté de 490 millions d'euros, pour atteindre 3,1 milliards d'euros, soit une progression annuelle de 19% (6% en 2014).

Les Triodos Sustainable Funds (Triodos SICAV l), qui investissent dans des sociétés cotées en Bourse, ont enregistré une croissance forte de 25%. Le Triodos Fair Share Fund et le Triodos Microfinance Fund ont également signé une progression significative de respectivement 17% et 33%.

Durant l’année, le Triodos Organic Growth Fund a augmenté ses actifs sous gestion de 11%, les portant à 32,6 millions d'euros, et le Triodos Renewables Europe Fund a accru ses actifs sous gestion de 3%, à 64,6 millions d'euros.

Les actifs sous gestion du Triodos Green Fund aux Pays-Bas ont augmenté de 9%, à 676,6 millions d'euros. Le Triodos Culture Fund est resté stable durant toute l’année, à 97,7 millions d'euros. Les actifs sous gestion du Triodos Real Estate Fund ont légèrement diminué de 2%, à 68,3 millions d'euros. Toutefois, le portefeuille du fonds continue d’afficher d’excellentes performances avec un taux d’occupation de 93%.

Évolutions organisationnelles et opérationnelles

Laura Pool a rejoint le Conseil d’administration de Triodos Investment Management en tant que Managing Director Risk and Finance en mai 2015. Michael Jongeneel a quitté Triodos Investment Management en juin 2015. Il a été remplacé par Dick van Ommeren qui a rejoint le Conseil d’administration de Triodos Investment Management en tant que Managing Director le 1er février 2016.

En 2014, Triodos Investment Management avait mis en œuvre la directive sur les gestionnaires de fonds d’investissement alternatifs (directive AIFM), l’American Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA) et le règlement relatif aux produits dérivés négociés de gré à gré, aux contreparties centrales et aux référentiels centraux (EMIR). En 2015, elle a poursuivi la mise en application de ces réglementations et en a préparé de nouvelles, principalement la directive UCITS V et la seconde phase de l’EMIR.

UCITS V est une nouvelle directive qui entrera en vigueur en mars 2016. Il s’agit d'un amendement à la directive UCITS originale qui couvre la garde des avoirs par les dépositaires et les fonctions de surveillance, la rémunération des gestionnaires et les sanctions.

Triodos Investment Management a également mis l’accent sur la mise en œuvre de la phase suivante de l’EMIR durant l’année. Ce règlement européen formule des exigences concernant tous les types et tailles d’entités qui participent à une quelconque forme de contrat dérivé. La première tranche du règlement, entrée en vigueur en 2013, couvre les exigences de reporting, de confirmation en temps voulu et de réconciliation. Elle a été mise en œuvre au sein de Triodos Investment Management.

Le Common Reporting Standard (CRS) a également nécessité un travail préparatoire en 2015. Mis sur pied par l’Organisation de Coopération et de Développement économique (OCDE), il impose aux institutions financières, à l’instar des fonds dans des juridictions CRS participantes, d’identifier et de signaler la résidence fiscale et les détails de compte des clients aux autorités compétentes. Le CRS est entré en vigueur le 1er janvier 2016 et des procédures ont été mises en place afin d’identifier les (nouveaux) actionnaires.

Au cours de l’année, Triodos Investment Management s’est également efforcée en permanence de rationaliser son fonctionnement interne, en s’appuyant sur le lancement d’un nouveau système ICT de gestion du portefeuille d’investissements de base en 2014.