Arts et culture – Images d'en-tête (photo)

Arts et culture

Mesures de l’impact

En 2015, les financements de la Banque Triodos et de Triodos Investment Management ont contribué à ce qu'il soit possible pour 14,3 millions de visiteurs (7,2 millions en 2014, chiffre retraité) d’avoir accès à des événements culturels, dont des sorties au cinéma, au théâtre et dans des musées en Europe, du fait de son activité de prêt et d’investissement avec des institutions culturelles. Autrement dit, il y a eu l’équivalent de 23 expériences culturelles pour chaque client de la Banque Triodos.

Les financements de la Banque Triodos et Triodos Investment Management ont aussi aidé environ 3.000 artistes et personnes actives dans le secteur culturel, ainsi qu’un certain nombre d’organisations proposant des espaces pour des activités culturelles, à l’instar d’ateliers et de cours de musique.

Arts et culture – Mesures de l’impact (graphice)

Notre vision et nos activités

Crédits alloués à l’art et à la culture

Pourcentage de nos crédits et investissements alloués au secteur des arts et de la culture

Arts et culture – 5,9% de nos crédits alloués aux secteurs des arts et de la culture (graphique circulaire)

Crédits alloués, ventilés par sous-secteur

Arts et culture – Crédits alloués, ventilés par sous-secteur (graphique circulaire)

Pourcentages calculés sur la base des données disponibles au moment de la publication du présent rapport.

Notre vision des arts et de la culture

Les arts et la culture jouent un rôle important dans le développement personnel et la cohésion de la société dans son ensemble. L’expression créative ouvre de nouvelles perspectives, inspire et connecte les personnes.

Les arts en tant que catalyseur du développement personnel et communautaire

Les arts et la culture devraient contribuer au développement personnel et à une société civile vivante. Ils peuvent inspirer et induire un changement.

Le secteur culturel est dynamique et multiple. L’entrepreneuriat culturel est en pleine expansion. De nombreuses institutions sont en tout ou partie commerciales et ciblent un public vaste et varié. La Banque Triodos s’inscrit dans la dynamique d’un secteur en ayant cette focalisation entrepreneuriale et elle finance des entrepreneurs culturels innovants afin de contribuer à accroître son impact.

Nos priorités

La Banque Triodos fait figure de leader du secteur en raison de son engagement de longue date en faveur de l’art et de la culture. Elle met sur pied des instruments de financement innovateurs tels que des fonds de garantie. Nous collaborons pour cela avec des gouvernements, des associations du secteur et des consultants.

Une grande communauté

Nous sommes axés sur les initiatives culturelles, quelle que soit leur taille, qui se focalisent sur différentes activités telles que – pour prendre un exemple réel – une scène, un musée et un restaurant regroupés dans une seule entreprise.

À côté de ces crédits, nous avons un fonds (Triodos Cultuurfonds) pour les clients néerlandais. Lancé en 2006, ce fonds a été un pionnier du financement des arts et de la culture. Il a aidé le secteur à être moins tributaire des subventions, dotations et fonds de bienfaisance en encourageant l’entrepreneuriat culturel.

Dans le futur, la Banque Triodos se concentrera sur le renforcement des réseaux locaux et de l’entrepreneuriat culturel local.

Les avantages pour la société des arts

Arts et culture – Les avantages des arts pour la société (graphice)

Source : Rand Corporation

Nos activités

La ‘connexion’ est au cœur de notre vision du secteur culturel. La Banque Triodos finance des artistes et des institutions culturelles qui jettent un pont, et font la connexion, avec la société.

Une grande qualité artistique et une large accessibilité sont alors généralement combinées. La connexion avec la communauté est assurée de multiples manières : en touchant un vaste public et en négociant avec les autres intervenants, tels que sponsors, entreprises, institutions sociales et banques. En outre, il existe une connexion avec les praticiens amateurs qui sont actifs au niveau local et contribuent à la cohésion sociale.

Exemple concret

Krowji
 

Méthodologie

Le nombre de visiteurs que nous calculons repose sur le nombre de personnes qui ont participé à des événements, assisté à des spectacles, se sont rendus au théâtre, au cinéma et au musée en 2015. Les chiffres sont fournis par les institutions financées par la Banque Triodos. Vu la complexité d’une description précise du nombre de personnes concernées, nous n’avons pas tenu compte, dans le nombre de visiteurs, de l’impact des artistes, musiciens, réalisateurs de films ou leurs équivalents que la Banque Triodos finance.

Nous tenons compte de 100% de l’impact quand nous cofinançons un projet. S’il n’est pas possible d’enregistrer 100% des données nécessaires, nous calculons le nombre moyen de personnes qui ont assisté à un événement ou spectacle typique dans le cadre d’un projet spécifique durant l’année et nous le multiplions par le nombre d’événements mis sur pied.

Les calculs d’impact par client utilisés dans le rapport annuel reposent sur un total de 607.000 clients à la fin 2015.