Dialogue avec les parties prenantes

Les parties prenantes sont d’une importance capitale pour la Banque Triodos. Elles l’aident à se développer en apportant un point de vue externe sur les activités de la banque et la manière dont elle opère.

Afin de renforcer le dialogue existant avec les parties prenantes, nous avons continué en 2015 à développer une procédure formelle d’analyse des questions les plus importantes pour les parties prenantes de la Banque Triodos et pour la banque elle-même. Les résultats sont détaillés dans l’analyse de matérialité incluse dans le rapport du Comité exécutif ainsi que dans le graphique ci-dessous.

En outre, la Banque Triodos retire constamment les fruits de discussions franches avec l’ensemble de ses parties prenantes, que ce soit lors des journées de la clientèle (qui mettent en contact des centaines de clients dans les différents pays où la banque est active), durant les réunions avec les détenteurs de certificats d’actions et au travers d’enquêtes.

La Banque Triodos identifie trois groupes spécifiques de parties prenantes :

1. Celles qui effectuent des transactions économiques avec l’entreprise :

clients, détenteurs de certificats d’actions, collaborateurs et fournisseurs

2. Celles qui ne sont pas impliquées dans des échanges économiques directs avec l’entreprise, mais s’intéressent de près à ces échanges :

ONG, gouvernements et médias

3. Celles qui apportent de nouvelles idées, opportunités et connaissances :

conseillers et inspirateurs.

Les groupes de parties prenantes

Le premier groupe de parties prenantes se compose de particuliers et d’organisations qui sont très proches de la Banque Triodos en raison d’un intérêt économique direct. Le deuxième groupe a, quant à lui, un intérêt manifeste pour le développement de la banque et, essentiellement, pour l’environnement social, culturel et environnemental dans lequel elle opère. Le troisième groupe de parties prenantes, enfin, encourage la Banque Triodos à repousser ses limites afin d’exercer un plus grand impact dans le cadre de l’exécution de sa mission.

En 2015, notre dialogue formel avec les parties prenantes a été étendu à l’ensemble des pays où la banque est active : dans chacun d’eux, des représentants de ces trois groupes ont, en effet, participé à une enquête. En outre, des discussions qualitatives ont eu lieu en Belgique avec un petit nombre de parties prenantes, tandis que des entretiens individuels se sont déroulés aux Pays-Bas à la fin de l’année. Cette approche a permis d’alimenter les questions importantes en lien avec la Banque Triodos. Il ne s’agit toutefois là que d’une des (inter)actions avec les parties prenantes de la banque durant l’année écoulée.