Synthèse du rapport environnemental

L’impact positif le plus important de la Banque Triodos dans le domaine de l’environnement découle du financement d’entrepreneurs et d’entreprises qui développent des projets durables et innovants. Toutefois, notre organisation a également une responsabilité en ce qui concerne son propre impact environnemental.

Le principe de base de la politique environnementale de la banque est le “trias energetica”. Ce concept exige que la Banque Triodos réduise au minimum sa consommation énergétique, qu’elle utilise de l’énergie ou des ressources renouvelables lorsque cela est possible, et qu’elle compense son impact environnemental sur le plan énergétique. De cette manière, elle limite au maximum et compense son impact environnemental. La Banque Triodos est neutre en termes d’émissions de CO2.

Réalisations 2013

Le contrat qui lie la Banque Triodos à son fournisseur d’énergie néerlandais a été renouvelé en 2013. Toute l’énergie achetée par les bureaux néerlandais, générée exclusivement par des éoliennes, est renouvelable à 100%.

En 2013, l’énergie consommée par les ordinateurs a été réduite grâce à l’utilisation de “clients légers”, c’est-à-dire des ordinateurs qui sont moins énergivores que les ordinateurs conventionnels. Dans les bureaux de la succursale britannique, 60% des postes de travail sont déjà équipés de cette solution. En Belgique, la proportion est de 65%. Lorsque les circonstances l’ont permis, les “clients légers” ont été introduits dans d’autres bureaux au cours de l’année.

Les émissions moyennes de CO2 de la flotte automobile commerciale, qui répond aux normes les plus strictes en matière de performance environnementale, sont passées de 115 grammes en 2012 à 107 en 2013. Au cours de la même année, les voyages en avion ont augmenté de 8% par ETP (contre une baisse de 4% en 2012). Un projet-pilote de visioconférences reliant toutes les succursales a été lancé en septembre 2013. L’objectif est de réduire le recours au transport aérien. L’utilisation de ces équipements est en croissance constante.

Les distances moyennes parcourues par collaborateur entre leur domicile et leur lieu de travail se sont accrues de 1% en 2013. Les collaborateurs de la Banque Triodos ont eu recours aux transports en commun à concurrence de 37% de leurs déplacements, contre 42% en 2012. L’usage de la voiture pour les trajets domicile-lieu de travail a augmenté de 13% par ETP.

La consommation de papier par ETP augmente de 1% en 2013, tandis que le recours aux documents imprimés est en baisse de 29% par ETP et de 32% par client.

En 2012, les équipes de la Banque Triodos au Royaume-Uni avaient déménagé dans de nouveaux locaux, le contrat de leasing de l’ancien bâtiment expirant le 1er septembre 2013. 80% du mobilier et des équipements ont été offerts gracieusement à des organisations caritatives. Les 20% restants ont été entièrement recyclés. La Banque Triodos s’est ainsi assurée qu’aucun équipement obsolète ne finisse sa vie en décharge.

Perspectives

Les mesures décidées par la Banque Triodos pour améliorer sa performance environnementale en 2014 comprennent les points suivants :

  • La poursuite de la réduction de l’impact environnemental des déplacements du personnel, qu’il s’agisse des trajets domicile-lieu de travail ou des voyages d’affaires. La Banque Triodos compte lancer un projet qui répond à ces deux problématiques et vise à identifier des mesures et des recommandations pour réduire l’impact environnemental de la banque. Hors transport aérien, la Banque Triodos a engrangé de bons résultats dans le domaine des déplacements par rapport à d’autres institutions comparables. Il est malgré tout important qu’elle évalue régulièrement sa politique et continue à chercher le moyen d’améliorer ses performances.
  • Les projets en vue de la construction d’un nouveau siège social aux Pays-Bas sont à l’étude depuis plusieurs années. Des étapes importantes devraient être franchies en 2014, avec pour objectif de construire un bâtiment répondant aux normes les plus strictes sur le plan de la durabilité.
  • En 2014, la Banque Triodos procèdera à des mesures dans tous ses bâtiments. Sur base des résultats, elle établira une liste d’actions à entreprendre pour améliorer ses performances énergétiques et environnementales.