Notre impact

La Banque Triodos souhaite rendre compte de l’impact plus étendu de ses activités de financement sur le plan social, culturel ou environnemental. En 2013, nous avons poursuivi dans cette voie, en y consacrant un chapitre de notre rapport annuel électronique. Celui-ci explique comment nous mesurons notre impact, précise le contexte international à travers les travaux de la “Global Alliance for Banking on Values” dans le même domaine et commence à démontrer l’impact de la Banque Triodos dans l’ensemble de l’organisation, d’une manière plus détaillée et plus compréhensible.

Pour plus de détails sur le contexte et la méthodologie utilisée pour produire ces données, veuillez consulter le chapitre “Impact”. La manière dont nous mesurons l’impact de nos activités continuera à évoluer en 2014, avec pour objectif, notamment, d’enraciner davantage cette évaluation dans le travail quotidien de la banque.

Notre rapport annuel électronique détaille l’impact non financier de la Banque Triodos dans nos principaux secteurs d’activités. Même si les chiffres seuls ne donnent qu’une vision limitée des choses, ils fournissent malgré tout des précisions quantitatives quant à l’impact de la mission de la Banque Triodos sur le terrain.

Une des spécialités de la Banque Triodos est de financer des entreprises qui accroissent le recours aux énergies renouvelables. La Banque soutient également des projets qui visent à réduire la demande énergétique et encouragent un usage plus propre des énergies fossiles. À la fin 2013, la Banque Triodos et ses fonds d’investissement Énergie et Climat finançaient 376 projets à travers l’Europe (346 en 2012), soit une capacité de production d’énergie de 2.280 MW (2.038 MW en 2012). Celle-ci équivaut aux besoins en électricité de 1.480.000 ménages européens pendant une année (1.300.000 en 2012).

Au cours de l’exercice 2013, les activités de financement de la Banque Triodos ont permis à 16,3 millions de personnes (5,7 millions en 2012) de participer à des activités culturelles, notamment au cinéma, dans les théâtres et les musées en Europe. Cette augmentation est due en grande partie aux activités de crédit à l’industrie cinématographique en Espagne.

Grâce aux crédits accordés au niveau européen, 14.720 personnes âgées (9.840 en 2012) ont pu profiter des services offerts par 215 maisons de repos et de soins (150 en 2012) financées par la Banque Triodos.

En 2013, les fonds spécialisés en microcrédit de Triodos Investment Management ont permis de financer 110 institutions de microcrédit (99 en 2012) et autres véhicules financiers dans 44 pays (45 en 2012), au bénéfice de 7,9 millions d’épargnants (6,4 millions en 2012) et de 8,4 millions d’emprunteurs (6,9 millions en 2012).

Les fermes biologiques financées par la Banque Triodos ont représenté une capacité de production équivalente à un peu plus de 19 millions de repas en 2013, soit une quantité de nourriture suffisante pour alimenter de manière durable 17.670 personnes durant un an (16.800 en 2012).

Enfin, 187.500 personnes ont bénéficié d’un enseignement dispensé par des établissements scolaires financés par la Banque Triodos (65.800 en 2012), essentiellement suite à la croissance de ce secteur en Espagne.