Autres développements

Maintien de la rentabilité

Les bénéfices de Triodos Private Banking se sont élevés à 0,7 million d’euros en 2013, équivalents à ceux de 2011 mais supérieurs à ceux de 2012, caractérisée par un recul de la rentabilité (0,5 million d’euros).

La hausse des bénéfices résulte principalement d’une réduction des coûts opérationnels. Des investissements importants ont été consentis dans le domaine du marketing et dans la gestion des processus, à la suite d’une enquête globale de satisfaction de la clientèle réalisée en 2011. Celle-ci avait révélé qu’un nombre croissant de clients se montraient intéressés par une relation personnalisée et proactive, capable de répondre à leurs exigences en matière de produits. Elle avait également pointé le fait que l’efficacité pouvait être améliorée.

L’objectif stratégique décrit dans le rapport annuel 2012 et qui consiste à différencier davantage les clients particuliers et les organisations sociales, telles que les institutions religieuses, les fondations et les organismes caritatifs, a porté ses fruits en 2013 et généré des économies importantes. Il a également permis aux chargés de relations spécialisés de se concentrer sur ces clients de plus en plus nombreux qui confient des avoirs importants à la Banque Triodos.

Les résultats ont été particulièrement visibles au sein de l’équipe en charge des clients privés dont les avoirs confiés à la Banque Triodos excèdent 500.000 euros. Tant les actifs sous gestion que le nombre de clients ont crû de manière significative.

Les résultats des départements Private Banking et Personal Banking en Belgique sont entièrement consolidés dans ceux de la succursale locale.