Le contexte global en 2013

Tout au long de l’année, de nombreux pays européens ainsi que les dirigeants de l’Union européenne ont, une fois de plus, été confrontés à des crises économiques, même si on a pu observer certains signes de retour d’une certaine stabilité, voire d’une légère reprise économique, dans les pays où la Banque Triodos est active.

Dans plusieurs pays européens, le secteur bancaire a dû faire face à de nouveaux scandales retentissants, qui ont entraîné la chute de plusieurs institutions bancaires ou leur rachat par de nouveaux actionnaires.

Dans ce contexte, les différentes succursales de la Banque Triodos ont continué à se développer. La perte de confiance vis-à-vis du secteur bancaire traditionnel et l’intérêt croissant pour des modes de vie plus durables ont poussé de nombreux clients à opter pour le transfert de leur argent vers notre banque. Cela s’est traduit par l’augmentation de la notoriété de la Banque Triodos en tant que « première banque ». Cet objectif stratégique a été largement atteint sur les marchés néerlandais et espagnol, et continue à être activement développé dans les autres pays où la Banque Triodos est présente.

Alors que les succursales ont réussi à augmenter leur encours de crédits, le défi qu’elles doivent relever à plus long terme est d’attirer également de nouveaux dépôts afin d’assurer un équilibre sain entre ces deux activités.

Comment avons-nous réussi à atteindre nos objectifs ?

Devenir la « première banque » de nos clients

Si la Banque Triodos souhaite augmenter son impact et remplir sa mission, il est essentiel qu’elle puisse offrir un éventail complet de services à ses clients, particuliers ou entreprises, et augmenter le volume de transactions avec ses clients. À cette fin, la banque a lancé ou développé davantage des prêts hypothécaires durables en Espagne, en Belgique et aux Pays-Bas, tout au long de l’année, encourageant les propriétaires à améliorer l’efficacité énergétique de leur habitation.

La succursale néerlandaise est la première banque des Pays-Bas à proposer des prêts hypothécaires pour des habitations durables. Ceux-ci récompensent l’amélioration de l’efficacité énergétique des logements par un taux d’intérêt avantageux.

En Espagne, en plus du lancement d’une carte de crédit, des terminaux pour points de vente ont été installés, les clients ont désormais la possibilité de réaliser des achats en ligne et les premiers distributeurs automatiques de billets (ATM) ont été mis en place sur le marché.

Au Royaume-Uni, les fonds de placement Triodos ont été proposés pour la première fois aux clients particuliers, tandis qu’aux Pays-Bas, la Banque a innové durant l’année en créant un compte à vue spécialement destiné aux enfants.

La Banque Triodos souhaite renforcer ses fonds propres afin d’être en mesure d’assurer sa croissance et le développement de ses activités, en particulier dans le domaine des crédits.

En 2013, 68 millions d’euros de nouveaux capitaux ont été levés aux Pays-Bas, en Belgique, en Espagne et au Royaume-Uni, attirant plus de 4.400 nouveaux détenteurs de certificats d’actions.

Construire de véritables relations

La stratégie de la Banque Triodos s’articule autour du développement et de la gestion de relations à long terme avec ses parties prenantes.

Bien que l’objectif de la Banque ne soit pas de remporter des prix, la récompense prestigieuse de « meilleur service à la clientèle » remportée pour la deuxième année consécutive aux Pays-Bas, a été bien accueillie, car elle constitue la preuve que ces relations sont très appréciées par nos clients et que notre modèle de banque relationnelle fonctionne bien.

La succursale espagnole a ouvert cinq nouveaux bureaux au cours de l’année, a déménagé vers une adresse plus en vue à Séville et a agrandi son siège à Madrid, ce qui améliore l’accessibilité pour les clients et le positionnement de la banque en vue de son développement futur.

Le bureau de représentation de la Banque Triodos en France a poursuivi le développement de ses activités, conformément aux plans, mais ne dispose pas encore du statut de succursale à part entière.

La Banque Triodos est l’employeur qu’elle souhaite être

La Banque Triodos encourage ses collaborateurs à laisser libre cours à leur créativité dans le cadre de leur travail.

Dans ce but, la succursale britannique a lancé, en 2013, le programme « Ambassadeur », qui permet à tous les collaborateurs de la banque de sortir de leur rôle quotidien et de représenter la banque lors d’évènements et d’opportunités de réseautage. Des formations supplémentaires et du mentoring ont été proposés pour soutenir les « Ambassadeurs » dans leur mission.

En Espagne, une réunion annuelle de l’ensemble des collaborateurs locaux a été organisée durant un week-end sur le thème « Relancer l’économie », avec une attention toute particulière accordée aux activités de crédit. Des réunions spécifiques avec le Comité de direction de la succursale et environ 50 cadres ont été organisées pour élaborer et développer les lignes directrices du plan d’action pour 2014.

Chaque année, la Banque Triodos organise une conférence qui rassemble un large groupe de collaborateurs. En 2013, cette réunion s’est tenue à Berlin, en collaboration étroite entre le siège social et la succursale allemande. Cette dernière a également organisé des réunions régulières de son équipe dirigeante (y compris un séminaire ‘off site’) pour élaborer la stratégie de la succursale, examiner sa mise en œuvre et pour réfléchir à des questions telles que la vision et la mission de la Banque Triodos.