Projets sociaux

Mesures de l’impact

Nous avons accordé des crédits à 408 entreprises à finalité sociale, pour un montant total de 87,8 millions d’euros. En outre, nous avons prêté 223,8 millions d’euros à des projets de logements sociaux, correspondant à une capacité d’hébergement d’environ 8.000 personnes.

Méthodologie

Nous estimons que nos crédits correspondent à 40% de la valeur de marché du portefeuille global de logements sociaux, en partant d’une valeur immobilière de 70.000 euros par occupant.

Le calcul de l’impact par client tel que nous l’appliquons dans ce rapport annuel a comme base les dépôts moyens par client à travers les cinq succursales de la Banque Triodos. Le ratio épargne moyenne par client / total des dépôts est par la suite appliqué à l’impact total de la Banque Triodos dans un secteur spécifique. À la fin 2013, la Banque avait 517.000 clients.

Notre vision et nos activités

Crédits alloués aux projets sociaux

Pourcentage de nos crédits alloués à des projets sociaux

  • 6,3% aux sociétés de logements sociaux
  • 2,5% aux entreprises à finalité sociale

Crédits alloués, ventilés par sous-secteur
(exclusivement entreprises à finalité sociale)

Pourcentages calculés sur la base des données disponibles au moment de la publication du présent rapport.

Notre vision concernant les projets sociaux

Il existe quantité d’organisations sociales et d’organismes caritatifs développant des approches commercialement viables dans le but de résoudre des problèmes sociaux. Parallèlement, l’on voit croître le nombre d’entrepreneurs à but social : ceux-ci créent de nouveaux modèles d’affaires centrés sur des motivations sociales, qui visent à répondre aux besoins d’un groupe spécifique dans une communauté ou dans la société en général, tout en étant soutenus par une gestion d’entreprise rigoureuse.

Financement de l’économie sociale

Nous avons conscience du potentiel que le secteur émergent de l’économie sociale peut jouer, de manière positive et significative, aux côtés du secteur public et du monde des affaires traditionnel, dans la construction de nos économies futures.

Nos priorités

Nous nous concentrons, au sein de ce secteur, sur les relations avec des entrepreneurs sociaux de premier plan, capables de démontrer que leur approche a clairement un impact social positif sur la communauté visée.

Dans un grand nombre de cas, les entreprises à finalité sociale doivent s’adapter à des changements majeurs dans la politique de financement des autorités et du secteur public. Elles doivent, dès lors, se montrer innovantes dans leur organisation afin de pouvoir délivrer les prestations sociales les meilleures possible tout en étant économiquement viables.

Nous sommes particulièrement désireux de soutenir des modèles d’affaires qui présentent un potentiel de croissance et augmentent leur impact grâce au développement de leurs activités et à la source d’inspiration qu’ils représentent pour d’autres.

Nos activités

Nos activités dans le secteur des projets sociaux comprennent les crédits alloués à des organisations délivrant des prestations sociales positives telles que des entreprises communautaires, axées sur le commerce équitable ou à finalité sociale, proposant de l’emploi à des groupes vulnérables ou défavorisés, mais aussi des entreprises à but non lucratif et des sociétés de logements sociaux.

Exemple concret

L’Atelier de l’Avenir
 

En Belgique, le secteur non marchand contribue à la recherche de solutions créatives et entrepreneuriales pour répondre aux défis sociaux que représentent le vieillissement de la population et la hausse des dépenses en soins de santé. En matière d’emploi, l’enjeu consiste à fournir un travail aux personnes qui n’ont pas d’accès ou n’ont qu’un accès limité au marché du travail « traditionnel ».

La baisse des subsides a eu un impact considérable sur ce secteur au cours des dernières années. Dans ce nouvel environnement, les organismes sociaux cherchent à développer une approche plus proche de celle des entreprises et à mettre en place des stratégies de marché.

Soutenir la professionnalisation du secteur

La Banque Triodos finance un grand nombre d’organisations sociales qui travaillent avec des publics spécifiques tels que les chômeurs, les personnes âgées, les personnes porteuses d’un handicap physique ou présentant des troubles d’apprentissage. Toutes ont une mission sociale et les mêmes valeurs que la Banque Triodos, ce qui en fait des partenaires naturels.

Outre notre rôle de banque et de partenaire financier, nous participons également à des événements organisés par le secteur non marchand, organisons des séminaires et soutenons des organismes tels que Toolbox et i-Propeller, qui aident le secteur à se professionnaliser dans la phase de transition vers des modèles plus commerciaux.

Immeubles innovants

L’Atelier de l’Avenir est une filiale des Ateliers du Monceau, qui emploie près de 100 personnes sourdes ou malentendantes. Dans son usine située à proximité de Liège, l’Atelier de l’Avenir fabrique des panneaux utilisés dans le cadre d’une technique de construction innovante. Ces panneaux, très efficaces sur le plan énergétique, sont les éléments qui permettent de construire des maisons modulables, qui peuvent être démontées et remontées, ce qui leur permet d’évoluer avec le temps – une innovation importante pour le secteur du logement social en particulier.

La Banque Triodos a financé la construction de l’usine de production de panneaux et lui a accordé en sus une ligne de crédit.

Impact direct

L’entreprise permet à des personnes porteuses d’un handicap, en particulier des sourds et des malentendants, d’avoir un emploi rémunéré et un mode de vie autonome. Ils atteignent cet objectif en dispensant des conseils et de l’information, et en offrant du travail à des personnes handicapées. Cet impact est centré sur la dignité humaine, l’un des fondements de la mission de la Banque Triodos.

Social

Plus dans ce chapitre