Immobilier durable

Mesures de l’impact

La Banque Triodos finance 724 maisons et environ 100 biens à usage commercial, comprenant 101.000 m2 de bureaux, soit une superficie totale permettant d’accueillir quelque 5.000 personnes.

Nous finançons également 1.065 hectares de zones naturelles/protégées, ce qui représente 20 m2 de zones naturelles/protégées par consommateur, soit la taille d’un petit jardin.

Méthodologie

Nous avons pris comme base de calcul une surface moyenne par employé de 20 m2.

Le calcul de l’impact par client tel que nous l’appliquons dans ce rapport annuel a comme base les dépôts moyens par client à travers les cinq succursales de la Banque Triodos. Le ratio épargne moyenne par client / total des dépôts est par la suite appliqué à l’impact total de la Banque Triodos dans un secteur spécifique. À la fin 2013, la Banque avait 517.000 clients.

Notre vision et nos activités

Crédits alloués à l’immobilier durable

Pourcentage de nos crédits alloués au secteur de l’immobilier durable

Crédits alloués, ventilés par sous-secteur

Pourcentages calculés sur la base des données disponibles au moment de la publication du présent rapport.

Notre vision concernant l’immobilier durable

Le parc immobilier consomme actuellement 40% de l’énergie produite dans l’Union européenne et contribue à même hauteur aux émissions de carbone en Europe. Si nous voulons réaliser la transition vers une économie véritablement durable, nous devons reconsidérer la manière de construire et d’entretenir les bâtiments.

Développements high-tech durables

Certaines technologies et techniques permettent de construire des immeubles avec des matériaux et une architecture durables. La consommation énergétique et les émissions de carbone de ces bâtiments sont beaucoup plus faibles, ce qui exerce un impact important sur un secteur traditionnellement incapable de réduire sa très forte empreinte carbone. Pour la Banque Triodos, cela représente une opportunité incroyable d’aider à bâtir le futur.

Préserver l’ancien, moderniser ce qui existe

La majorité des bâtiments qui nous entourent devraient être encore là dans 50 ans et de nombreux bâtiments historiques continueront à être préservés pour leur rôle culturel.

Les projets de rénovation et de réaménagement des biens existants sont susceptibles d’améliorer considérablement leur durabilité, que ce soit par le biais de mesures d’isolation, d’éclairage et de chauffage basse énergie, de systèmes de contrôle avancés ou d’appareils à faible consommation énergétique. La manière dont un bien est utilisé joue également un rôle important dans son impact global. Par exemple, dans le cas d’un immeuble de bureaux, l’importance de son taux d’occupation ou l’utilisation de technologies de télécommunications comme la visioconférence, qui permettent de réduire le nombre de voyages d’affaires.

Nos activités

La Banque Triodos finance de nouveaux projets immobiliers utilisant les normes de durabilité les plus élevées, ainsi que la rénovation ou le réaménagement de biens existants en vue d’une plus grande efficacité énergétique.

Un toit durable au-dessus de votre tête

Certaines succursales de la Banque Triodos accordent des crédits hypothécaires aux particuliers, qu’elles encouragent à adopter des normes de durabilité élevées, et soutiennent ceux qui cherchent à améliorer le niveau de durabilité de leur habitation.

Exemple concret

Nelson Canal
 

En Belgique, le parc immobilier vieillit et consomme plus d’énergie que la moyenne européenne. Il en résulte de nombreuses opportunités de rénovation et de réaménagement, intégrant les méthodes les plus récentes de conservation de l’énergie et d’efficacité énergétique. L’immobilier durable n’est pas un secteur extrêmement développé en Belgique, bien que la plupart des immeubles présentent une certaine vétusté et une grande inefficacité sur le plan énergétique.

Simultanément, la règlementation relative à l’efficacité énergétique dans les bâtiments neufs s’est sensiblement durcie pour répondre à l’objectif européen de faire de l’immeuble passif la norme en 2020.

« Le complexe fait à nouveau partie intégrante de la ville et contribuera à faire revivre le quartier. »

Jean-Paul Pütz, en charge du projet Nelson Canal

Une reconversion ambitieuse

En 2009, Nelson Canal, qui réunit trois investisseurs privés belges et la commune de Molenbeek, a racheté à InBev Belgium Group la brasserie Belle-Vue, implantée dans un bâtiment historique proche du centre de Bruxelles.

Nelson Canal a rénové ce bâtiment à l’abandon, qui était donc autrefois une brasserie, pour le transformer en hôtel à faible consommation énergétique – le premier du genre à Bruxelles. Aujourd’hui exploité par Meininger Hotels, il compte plus de 150 chambres, proposées à prix réduits. L’hôtel s’inscrit dans un projet de rénovation plus large de cet ancien site industriel, situé dans un quartier défavorisé. Un projet qui comprend une vaste place ouverte, des appartements privés passifs et un espace multifonctionnel.

Cofinancement du projet

La Banque Triodos a cofinancé la rénovation de la brasserie en partenariat avec une autre banque belge. Le plan ambitieux de l’Hôtel Belle-Vue reposait sur une volonté commune de donner une nouvelle affectation au bâtiment et d’assurer son avenir en en faisant le moteur du renouveau de ce quartier de la capitale.

Pour la commune de Molenbeek, il s’agit d’un projet innovant mêlant renouveau urbain, réaffectation de l’héritage industriel et historique, projet immobilier modèle en termes d’efficacité énergétique, intégration socioprofessionnelle et perspective de voir la commune devenir une destination touristique.

Ce projet a créé des emplois et l’arrivée de touristes génère des opportunités économiques nouvelles pour le quartier.

Opportunités de stimuler un secteur immobilier plus durable

La Banque Triodos Belgique finance l’immobilier durable, en mettant l’accent sur l’efficacité énergétique (maisons et immeubles passifs ou zéro énergie). L’utilisation de matériaux naturels et la localisation des biens sont également prises en compte.

Les entrepreneurs que nous finançons dans le secteur de l’immobilier durable contribuent tous à l’amélioration de la durabilité dans leur secteur.

Différents types d’entreprises peuvent bénéficier d’un financement : entreprises de construction, sociétés de développement de projets, architectes, fabricants de matériaux de construction, distributeurs de matériaux de construction écologiques, projets d’habitat groupé, etc. Nous finançons également des bâtiments résidentiels, publics ou commerciaux.

Enfin, nous finançons aussi des pionniers qui contribuent à l’adoption de nouveaux standards en développant des bâtiments innovants. Nelson Canal, qui témoigne de la capacité du secteur à contribuer à une revitalisation urbaine de grande ampleur, en est le parfait exemple.