Faits marquants

Faits marquants en 2013:

  • Le taux d’attrition du personnel a été relativement élevé durant la première année de service. En 2013, des efforts ont été entrepris pour limiter le nombre de départs au cours de la première année, principalement par une amélioration des procédures de recrutement et de sélection, d’accueil et d’accompagnement. Cette politique a porté ses fruits puisque le nombre de départs « précoces » est passé de 11,8% en 2012 à 7,4% en 2013, par rapport à un taux d’attrition global de 7,2% pour l’année écoulée (9,6% en 2012). Toutefois, ces efforts doivent être poursuivis afin de viser une diminution encore plus significative en 2014. L’objectif est d’atteindre à terme un taux d’attrition moyen durant la première année de service qui se situe sous le seuil du taux d’attrition moyen de l’ensemble du personnel.
  • L’effectif total de la Banque Triodos a augmenté de 15,6% en 2013, passant de 788 à 911 collaborateurs.
  • Le nombre de femmes dans des fonctions de direction est resté stable, à 40% (42% en 2012).
  • L’absentéisme était de 2,6% en 2013 (3,0% en 2012).
  • 82 collaborateurs ont participé aux programmes internationaux de formation de la Triodos Academy. Les succursales ont également développé leurs propres programmes de formation.
  • La Conférence annuelle des collaborateurs s’est déroulée à Berlin, en présence de 120 employés des différentes succursales et entités opérationnelles.

Synthèse de l’année 2013

La Banque Triodos connaît une croissance rapide. En 2013, elle a recruté 189 nouveaux collaborateurs (144 en 2012) dans l’ensemble de ses succursales et entités opérationnelles. Il s’agit d’un chiffre brut qui tient compte à la fois du remplacement des personnes ayant quitté l’entreprise et des recrutements pour des missions de courte durée.