Triodos Investment Management

Les investissements sont réalisés par le biais de fonds ou sociétés d’investissement portant le nom de Triodos. Ils sont gérés par Triodos Investment Management BV, filiale à 100% de la Banque Triodos.

Les fonds d’investissement Triodos investissent dans différents secteurs tels que le microcrédit, le commerce équitable, l’agriculture biologique, le climat et l’énergie, l’immobilier durable, les arts et la culture, ou des sociétés cotées réalisant des performances environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) supérieures à la moyenne.

Ces fonds et les investissements réalisés ne sont pas inscrits au bilan de la Banque Triodos. Les fonds publient des comptes annuels séparés et, pour la plupart, organisent leur propre Assemblée générale des actionnaires.

En 2011, le total des actifs sous gestion auprès de Triodos Investment Management a augmenté de 293 millions d’euros (+ 17%), les faisant passer à 2,1 milliards d’euros. En 2010, la croissance avait été de 10%. (facteur d'influence)

Triodos Investment Management assure la gestion de 18 fonds pour les particuliers et les investisseurs institutionnels, totalisant 2,1 milliards d’euros d’actifs sous gestion. Leur croissance cumulée a atteint 293 millions d’euros en 2011, soit une progression de 17%, alors que l’objectif oscillait entre 10% et 20%. Aux Pays-Bas, la suppression progressive des avantages fiscaux liés au Triodos Groenfonds et au Triodos Cultuurfonds est responsable, en partie, d’un mouvement de sortie des investissements.

La hausse du total des actifs confiés à Triodos Investment Management, bien que moindre qu’escompté, traduit l’intérêt des investisseurs pour des placements dans ces grands thèmes.

Perspectives de Triodos Investment Management

Triodos Investment Management est bien positionnée pour poursuivre sa croissance, avec un intérêt accru des investisseurs pour ce que l’on appelle ‘l’impact investment’. Cet intérêt se manifeste à la fois à l’égard des fonds existants et de nouveaux fonds dans des domaines aussi variés que l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables, les arts et la cultre, l’alimentation et l’agriculture biologiques.

Les perspectives de croissance des fonds jouissant d’avantages fiscaux aux Pays-Bas sont devenues plus incertaines, compte tenu des décisions du gouvernement de modifier lesdits avantages. Au total, cependant, nous prévoyons une croissance globale des fonds sous gestion de l’ordre de 10% à 15% en 2012.