Marchés émergents

Les activités « Marchés émergents » couvrent la gestion de fonds opérant au niveau international et investissant dans des marchés émergents en Amérique latine, en Afrique, en Asie et en Europe de l’Est.

L'objectif des fonds actifs dans les domaines du microcrédit et du commerce équitable est de contribuer au développement de secteurs financiers inclusifs dans les pays en développement. L’objectif est, d’une part, d’améliorer la vie des populations en leur proposant des services financiers de manière transparente et responsable et, d’autre part, de favoriser le commerce de produits certifiés équitables et biologiques, et donc une agriculture durable.

À la fin 2011, les fonds relevant de ce secteur géraient ensemble 390 millions d’euros, en croissance de 23,1%.

Microcrédit

Depuis 1994, nos actifs sous gestion dans le secteur du microcrédit ont grimpé à 360 millions d’euros, faisant de la Banque Triodos l’un des principaux investisseurs dans ce domaine. (facteur d'influence)

Les quatre fonds Triodos de microcrédit ont financé 95 institutions de microcrédit, actives dans 43 pays. Celles-ci touchent 7,9 millions de personnes à bas revenus au travers de l’octroi de crédits et 7,5 millions de personnes via les produits d’épargne. Le total des actifs sous gestion dans les quatre fonds de microcrédit s’élevait à 362 millions d’euros.

Ces fonds détiennent des participations en capital dans 19 institutions et véhicules de microcrédit réputés et innovants de par le monde. Des membres de la direction de la Banque Triodos siègent au conseil d’administration de ces structures, ce qui permet un partage du savoir-faire et de l’expertise dans le domaine de la banque durable.

Portefeuille de microcrédits du fonds 31 décembre 2011

Début 2011, un groupe composé d’une quarantaine d’investisseurs internationaux a signé les Principles for Investors in Inclusive Finance (« Principes destinés aux investisseurs dans le domaine de la finance inclusive »). Au travers de ces principes, les investisseurs aident à tracer les contours d’une industrie inclusive des services financiers, veillant prioritairement aux intérêts des clients à bas revenus. Parmi les investisseurs à l’origine de l’initiative figurent Triodos Investment Management et Son Altesse Royale la Princesse Maxima des Pays-Bas, conseillère spéciale du secrétaire général des Nations Unies en matière de finance inclusive en faveur du développement. Le lancement de cette initiative a eu lieu lors du ‘Responsible Finance Forum’ qui s’est tenu à La Haye sous l’égide du ministre néerlandais des Affaires étrangères.

Triodos Investment Management croit fermement que le microcrédit a un rôle déterminant à jouer en vue d’atteindre un développement global durable.

Triodos SICAV II-Triodos Microfinance Fund (Europe)

2011 a été la troisième année d'activité du Triodos SICAV II-Triodos Microfinance Fund, un fonds destiné aux investisseurs institutionnels, aux particuliers fortunés et aux clients de la banque privée à l'échelon européen.

En 2012, le fonds s’adressera également aux particuliers au travers des canaux de distribution de Triodos Investment Management.

Les actifs nets ont crû de 53,5%, atteignant 94,7 millions d’euros à la fin 2011. Le portefeuille d’investissements, quant à lui, se chiffrait à 71,2 millions d’euros (soit 75,2% des actifs nets). Le fonds a augmenté le nombre de ses investissements, les portant à 28 institutions de microcrédit et un fonds d’investissement. Il a aussi étendu sa couverture géographique en y ajoutant trois nouveaux pays : il couvre désormais 19 pays d’Amérique latine, d’Asie, d’Afrique et d’Europe de l'Est. Le rendement du fonds s’est élevé à 6,1%.

Triodos Fair Share Fund (Pays-Bas)

Triodos Fair Share Fund a clôturé l’année 2011 avec une croissance forte de 28,4%, portant le total des actifs à 122,5 millions d’euros.

Le fonds a investi dans 43 institutions de microcrédit dans 25 pays d’Amérique latine, d’Asie, d’Afrique et d’Europe de l'Est. Les investisseurs ont continué à profiter, en 2011, des abattements fiscaux dont jouit ce fonds.

Triodos Fair Share Fund a généré un rendement de 5,4%, hors avantage fiscal de 2,2% réservé aux investisseurs particuliers néerlandais.

Stichting Triodos-Doen (Pays-Bas)

Partenariat entre la Banque Triodos et la Fondation Doen, Stichting Triodos-Doen a démarré ses activités en 1994.

Le fonds investit dans des institutions financières présentant un profil de risque relativement élevé ou de constitution récente, ciblant des publics difficiles à atteindre et des zones géographiques mal desservies en matière bancaire. En 2011 a été adopté un plan stratégique à cinq ans qui précise la vision et la mission du fonds dans le domaine de la banque durable dans les pays en développement. Cette approche s’appuie sur les thèmes de durabilité « Alimentation et Agriculture » et « Énergie et Climat » appliqués au secteur financier.

En 2011, Triodos-Doen a augmenté le total de ses actifs de 6,4%, portant ceux-ci à 81,5 millions d’euros.

Stichting Hivos-Triodos Fund (Pays-Bas)

Stichting Hivos-Triodos Fund a été créé en 1994 en tant que partenariat entre la Banque Triodos et la Fondation Hivos. Sa structure à but non lucratif et la coopération avec la Fondation Hivos permettent au fonds d'accepter des risques plus élevés que la moyenne afin de réaliser des investissements innovants.

Stichting Hivos-Triodos Fund investit dans des institutions de microcrédit présentant un profil de risque élevé et qui sont actives dans des marchés en développement où elles délivrent des services financiers à des groupes-cibles vulnérables. Tablant sur son savoir-faire spécifique et sur l’expérience de la Fondation Hivos et de la Banque Triodos, Stichting Hivos-Triodos Fund a mis des moyens en réserve afin de financer un développement durable à grande échelle dans les pays en développement au cours des années à venir. L’accent sera mis principalement sur l’énergie renouvelable et l’agriculture.

En 2011, le fonds a accru le total de ses actifs de 6,4%, portant ceux-ci à 70,0 millions d’euros.

Triodos Sustainable Trade Fund (Europe)

Triodos Sustainable Trade Fund finance des exportateurs agricoles, regroupés en coopératives ou privés, qui produisent des produits bio certifiés et/ou issus du commerce équitable, dans les pays en développement.

En 2011, le volume des financements commerciaux du fonds s’est accru de 24%, à 28 millions d’euros. Au total, 36 crédits ont été accordés à 33 exportateurs (en coopérative ou privés), produisant 16 produits agricoles différents dans 27 pays. Les produits concernés sont, entre autres, le café, le coton, le cacao, l'huile d'olive, les noix de cajou, les graines de sésame et le sucre.

Triodos Sustainable Trade Fund reçoit l'essentiel de son financement d'un crédit consenti par la Banque Triodos, en partie garanti par des organisations gouvernementales et non gouvernementales néerlandaises et internationales. L’autre fondateur du fonds, la Fondation Hivos, a accordé au fonds une garantie additionnelle sur le capital à la fin décembre 2011, ce qui a permis d’augmenter la ligne de crédit de la Banque Triodos à hauteur de 3 millions d’euros.

Étude de cas :

Le premier rapport d’impact de Triodos Investment Management appliqué à l’un de ses fonds a été publié en septembre 2011. Le Rapport d’impact 2010 de Triodos Sustainable Trade Fund constituait un premier essai visant à documenter ses résultats quant à la concrétisation de sa mission : améliorer l’existence de petits producteurs agricoles et encourager l’agriculture durable dans les pays en développement.

Voici quelques données importantes concernant 2010 :

  • 116.272 petits producteurs agricoles de par le monde ont vendu leur récolte à des organisations bénéficiant d’un financement commercial alloué par le fonds.
  • 2 millions d’euros de primes (ou d’augmentation de revenus) ont été versés aux producteurs agricoles grâce à la vente de leurs produits à des organisations financées par le fonds.
  • 16,9 millions de traitements curatifs de la malaria ont été produits à base de l’armoise (Artemisia) grâce à un préfinancement du fonds.

Perspectives 2012 des fonds d’investissement Marchés émergents

Triodos SICAV II Triodos Microfinance Fund, Triodos Fair Share Fund, Stichting Triodos-Doen et Stichting Hivos-Triodos Fund s’attendent à une croissance d’au moins 40 millions d’euros, qui leur ferait dépasser la barre des 400 millions d’euros en 2012.

En 2012, il est prévu de restructurer Triodos Sustainable Trade Fund afin de permettre à un plus grand nombre d’investisseurs de participer au financement de l’agriculture et du commerce durables. Le fonds prévoit une croissance de son portefeuille de l’ordre de 20 à 30%.