Perspectives

Le réseau européen restera à la pointe et au cœur des efforts de la Banque Triodos pour développer la banque durable et accroître son impact. Nous allons poursuivre nos efforts pour promouvoir et élargir, dans le secteur bancaire, la notion d’utilisation responsable de l’argent au bénéfice des personnes et de l’environnement.

En 2012, toutes les succursales de la Banque Triodos s’attendent à poursuivre leur développement.

En Belgique, la succursale se concentrera par priorité sur la poursuite de l’expansion de ses dépôts et crédits, étant donné leur forte croissance (de 22% et 32% respectivement) en 2011. Ceci explique que la banque ne lancera pas de comptes à vue pour les particuliers à court terme.

Au cours de l’année 2012, la gamme de services mise à disposition des clients particuliers va s’élargir en Allemagne. En même temps, la succursale va intensifier ses activités d’octroi de crédits, en accordant une attention particulière à l’équilibre entre les énergies renouvelables, l’alimentation biologique et les activités dans le domaine social.

Afin de soutenir l’accélération de la transition vers une société donnant plus d’importance à la qualité de vie, la succursale néerlandaise de la Banque Triodos s’est fixé les objectifs suivants :

Améliorer l’offre de produits pour les enfants de ses clients.

Concevoir un nouveau type de crédits pour les maisons d’accueil d’enfants défavorisés.

Développer des solutions de (re)financement permettant de résoudre le problème causés par les bâtiments laissés vides.

La succursale espagnole continuera à se développer comme en 2011, en s’appuyant sur son engagement d’être une banque privilégiant la relation, en développant davantage ses relations déjà fortes avec ses clients et en accordant des prêts via des canaux directs. Elle compte ouvrir six nouveaux bureaux commerciaux, améliorer l’efficacité globale et compléter son offre de produits pour devenir la première banque de ses clients.

Au Royaume-Uni, la Banque Triodos va lancer des fonds durables destinés aux investisseurs particuliers, développer une gamme de produits d’épargne plus large et plus concurrentielle, tout en continuant à financer les entrepreneurs pionniers. De nouveaux bureaux à Bristol en 2012 et à Édimbourg (en 2011) serviront son attractivité locale.