Les investissements en 2011

Triodos Investment Management propose des solutions d’investissement durable dans plusieurs pays, avec différents niveaux de risque. Elles s’adressent à des clients désireux de voir leurs investissements générer un impact aussi durable que possible.

La Banque Triodos a toujours séparé les activités d’investissement de celles de collecte d’épargne et d’octroi de crédits. La banque plaide pour une telle séparation dans l’ensemble du secteur bancaire afin d’éviter les dégâts, bien connus désormais, causés par le mélange des deux.

En 2011, les principaux objectifs de Triodos Investment Management portaient sur le lancement de fonds d’investissement socialement responsables en Allemagne, ainsi que la clôture de la phase d’investissement du fonds Ampere.

Au Royaume-Uni, un certain nombre de projets innovants ont vu le jour. Nous pouvons citer le lancement d’une obligation à l’impact social novateur pour une entreprise travaillant avec d’anciens délinquants, et l’implantation d’une première laiterie au Pays de Galle depuis 75 ans, évitant les longs parcours pour rapprocher la production de lait de son traitement.

En Belgique, les activités de Private Banking ont augmenté de plus de 30%, soit plus que prévu.

Les activités d’investissement ont toutefois également senti les effets des mesures d’austérité prises par les gouvernements. Aux Pays-Bas, les investissements dans une série de fonds sont globalement en baisse de 20 millions d’euros, suite aux décisions des autorités de supprimer les allègements d’impôts dont bénéficiaient les fonds durables.