Impact en Alimentation et Agriculture

Motivation

Auparavant, l’agriculture conventionnelle était en grande partie biologique et n’utilisait pas les pesticides et engrais chimiques qui font désormais partie intégrante du secteur agricole européen. La situation a, en effet, connu un retournement important ces soixante dernières années. L’agriculture conventionnelle s’est largement industrialisée, le recours aux pesticides et aux engrais chimiques s’est généralisé. Ce changement majeur est la cause de nombreux problèmes.

Parallèlement, la consommation d’aliments a connu une augmentation sensible, suite aux besoins croissants d’une population de plus en plus nombreuse et aisée. Cette augmentation de la demande a poussé de nombreuses exploitations agricoles à explorer de nouvelles méthodes permettant d’augmenter toujours plus les rendements. En parallèle, certains consommateurs décidaient d’acheter des aliments plus durables.

Les enjeux

L’agriculture dominante et les modes actuels de consommation ne sont, ni durables, ni résilients. La pollution causée par les pesticides et les engrais chimiques endommage l’environnement et accentue les changements climatiques, représentant du même coup une menace pour la sécurité alimentaire des générations futures.

Chaîne alimentaire

Les méthodes dominantes de production, ainsi que de nombreux régimes alimentaires actuels, ne sont pas durables. De plus, la structure de la chaîne alimentaire est responsable de graves problèmes environnementaux, sociaux et économiques.

Un fossé de plus en plus profond s’est creusé entre les producteurs et les consommateurs. Les produits et matières premières sont transportés sur de longues distances dans le monde entier, provoquant l’émission de CO2 et contribuant au changement climatique.

Ce fossé entre producteurs et consommateurs a également des conséquences sociales. La nourriture devient « anonyme », elle perd son identité culturelle et les consommateurs ne savent plus d’où vient leur nourriture, ni comment elle a été produite.

Marché en croissance

Une nouvelle tendance a toutefois vu le jour ces dernières années : elle se caractérise par la demande croissante pour une alimentation biologique, produite selon des méthodes durables. Le nombre de fermes biologiques s’est accru simultanément.

En 2008, la valeur totale du marché du bio en Europe était estimée à 18 milliards d’euros, en augmentation de 12% sur un an. L’Allemagne, la France, le Royaume-Uni et l’Italie représentent les principaux marchés de l’agriculture biologique1. Dans l’Union européenne, environ 4% des terres agricoles sont exploitées selon les méthodes de l’agriculture biologique.

La vision de la Banque Triodos

L’alimentation est vitale pour l’homme. Il est donc essentiel de la produire selon des méthodes soutenables et respectueuses de l’environnement, qui fournissent aux populations des régimes alimentaires pouvant être produits de manière durable.

L’agriculture biologique répond à ces exigences. Elle évite l’usage de pesticides, d’engrais chimiques ainsi que les cultures génétiquement modifiées ; elle applique également des normes exigeantes en matière de bien-être animal. L’agriculture biologique renforce et développe l’équilibre écologique au lieu de le perturber.

Approche équilibrée

L’agriculture biologique se caractérise par une approche équilibrée. Elle garantit une nourriture saine et de haute qualité, aujourd’hui comme demain. L’agriculture biologique reconnaît et se fonde sur les liens qui unissent notre environnement, notre santé et notre alimentation.

Transparence

L’agriculture durable et biologique ne porte pas uniquement sur la production à la ferme ou sur l’efficacité énergétique. La façon dont l’entièreté de la chaîne alimentaire est organisée est essentielle si l’on souhaite produire de manière durable. La chaîne alimentaire doit être transparente et courte, avec une priorité aussi grande que possible accordée aux aliments locaux et de saison, ce qui favorise la relation directe entre les producteurs, leurs produits et les consommateurs.

Par ailleurs, des chaînes alimentaires courtes et transparentes augmentent la prise de conscience des consommateurs, sont plus efficaces d’un point de vue énergétique et augmentent les opportunités pour ceux qui assurent une alimentation et une production agricole meilleures.

Histoire de l’alimentation

Une relation étroite entre producteurs et consommateurs transforme la chaîne alimentaire linéaire en une chaîne circulaire qui encourage les producteurs et les consommateurs à communiquer entre eux.

Il est possible d’éliminer l’anonymat de la production alimentaire en la replaçant dans le cadre d’un réseau social, au sein duquel elle peut être proposée et appréciée. Cette démarche est capitale, car les aliments font partie intégrante de nos vies, de nos communautés et de notre bien-être.

L’action de la Banque Triodos?

La Banque Triodos finance l’agriculture biologique depuis plus de 30 ans. Elle soutient l’ensemble de la chaîne alimentaire biologique, des producteurs et transformateurs aux détaillants et restaurants.

En 2011, la Banque Triodos a financé plus de 800 projets d’agriculture biologique, représentant 23.000 hectares de terres agricoles et ce, pour un montant total approchant les 100 millions d’euros.

Investissements dans l’innovation

La Banque Triodos n’accorde de financement qu’aux fermes biologiques reconnues et aux agriculteurs se convertissant à l’agriculture biologique. Elle fait appel à son large réseau de fermes biologiques et stimule l’échange de connaissances, d’expériences et d’idées.

Fermes multifonctionnelles

La Banque Triodos est convaincue que l’agriculture a bien plus à offrir que la simple production de nourriture. Elle encourage les entrepreneurs biologiques à étendre leurs activités et à en faire davantage bénéficier la communauté, par le biais d’initiatives dans le domaine de l’éducation, de la santé ou du développement de l’écologie.

Distribution, restauration et fermes thérapeutiques

La Banque Triodos finance des magasins de détail, des restaurants et des fermes thérapeutiques qui vendent et utilisent des produits biologiques de saison, de préférence d’origine locale. Les entrepreneurs gérant ces entreprises offrent une grande variété de produits sains et biologiques, prennent soin de personnes présentant un handicap physique ou mental, et s’activent à une prise de conscience des enjeux par les consommateurs.

VIDÉOS

Luke Hasell – The Story Group, Royaume-Uni (photo)

The Story Group, RU
ferme familiale traditionnelle et biologique

Générateur de graphiques – Créez vos propres graphiques (aguiche)

Générateur de graphiques

Faits et chiffres faciles à comprendre, à créer et à télécharger

Créez vos propres graphiques